Caroline Abu Sa’da
(*1979) Elle a dirigé des programmes humanitaires au Moyen-Orient pour les Nations unies et MSF. Auteure de publications portant sur l’actionmhumanitaire, les ONG et le Moyen-Orient, elle a été directrice d’une unité de recherche de MSF et responsable éditoriale au FIFDH. Elle est directrice générale de SOS Méditerrannée Suisse, qu’elle a fondé.
Barbara Achermann
(*1979) Après des études de lettres à Bâle, Berne et Liverpool, elle écrit pour les magazines Annabelle, NZZ Folio et Das Magazin. Depuis 2019, elle est reporter et rédactrice à Zurich pour Die Zeit. Elle a été primée à plusieurs reprises pour son travail journalistique. Auteure d’un essai, Frauenwunderland. Die Erfolgsgeschichte von Rwanda (Reclam, 2018).
Fabiano Alborghetti
(*1970) Né à Milan, vit au Tessin. Il est poète, écrit pour des revues et travaille comme photographe. Il diffuse la poésie par différents canaux, comme Radio Gwendalyn, et lance des projets dans les écoles, les prisons et les hôpitaux.
Jean-François Amiguet
(*1950) Né à Vevey, il vit en Valais. Licencié en sciences politiques, technicien sur des films d’Alain Tanner, Marcel Schüpbach et Yves Yersin, co-fondateur de la société de production Zagora Films à Genève, il a réalisé cinq longs métrages de fiction, d’Alexandre à Sauvage en passant par Au Sud des nuages, et des reportages de télévision.
www.jf-amiguet.com
Patrick Amstutz
(*1967) Dirige l’édition des œuvres complètes de Werner Renfer ainsi que la collection d’études littéraires Le cippe. Il est l’auteur, aux éditions Empreintes, de s’attendre (2002), prendre chair (2006) et déprendre soi (2011).
Dumenic Andry
(*1960) Né à Zurich, a grandi à Ramosch et vit à Zuoz. Études de langue et littérature romanes à Zurich. Prix Schiller 2009. Il écrit des textes poétiques et en prose en vallader et collabore à Radio Rumantscha. Rédacteur des Annalas da la Societad Retorumantscha.
Christiane Antoniades-Menge
(*1949) Née à Berne, elle grandit dans le Piémont italien. Après une licence en sciences naturelles à l’Université de Fribourg, elle s’installe à Genève en 1975. Sa vie professionnelle débute dans le journalisme scientifique et se poursuit dans l’orientation académique. Son écriture est d’abord une mémoire et un hommage: prose poétique, ou poésie en prose – rêve ou défi.
 
Eva Antonnikov
(*1958) Née à Zurich, traductrice littéraire. Aux éditions Héros-Limite, elle a publié des poèmes de Charles Reznikoff, Else Lasker-Schüler, Rose Ausländer et Daniil Harms, Transcription de Heimrad Bäcker et une biographie de Constantin Cavafy. Elle travaille à une nouvelle traduction d’Anna Karénine.